24.07.2019

Le chauffage : un tremplin idéal vers une consommation énergétique plus durable et plus économique.

Le SPF Economie a récemment publié une étude cartographiant la consommation énergétique des ménages belges, hors transport. Selon le rapport, le chauffage représente en moyenne 74% de la consommation d'énergie totale d'un ménage belge. Une donnée cruciale indiquant qu'une adaptation du système de chauffage peut avoir un impact considérable, à la fois financier et écologique.
 
Le système de chauffage arrive de loin au premier plan lorsqu’on calcule la consommation d'énergie et l’empreinte carbone d'un ménage belge moyen. Une mauvaise nouvelle à première vue, mais qui signifie aussi que le chauffage offre le plus grand potentiel d'économies - tant en termes de coûts que d'émissions de CO2 et de NOx.
 
En Belgique, le mazout représente encore près de 40% de l'énergie utilisée pour le chauffage. Investir dans l'isolation et passer à une alternative plus verte telle que le gaz permet d’obtenir une réduction rapide et significative des émissions de CO2 et d'autres substances. De nombreux ménages sont encore découragés par le coût de l’investissement dans un nouveau système de chauffage. Cependant, les primes attrayantes octroyées par le gouvernement et des associations telles que Gas.be permettent de rénover au gaz de manière plus accessible que jamais. Et les organisations syndicales mettent tout en œuvre pour rendre le prix de l'énergie durable encore plus avantageux.
 
« Le prix de l'énergie est un élément clé pour guider le consommateur vers un choix énergétique intéressant et responsable. Si nous voulons décarboniser rapidement notre économie, le gaz doit devenir l'énergie la plus compétitive » déclare Marc Van den Bosch, directeur général de la FEBEG.
 
Lire l'étude complète
Découvrir toutes les primes
Plus d'infos sur la rénovation au gaz