13.05.2019

L'industrie contribue au succès de la transition énergétique

Les Belges investissent de plus en plus dans les solutions d'énergie durable. Mais notre contribution est-elle suffisante ? Une transition énergétique comme celle-là demande des efforts de la part de tous les acteurs concernés. Les entreprises et les organisations doivent donc elles aussi trouver des moyens d'intégrer l'énergie durable dans leur modèle économique. Le fabricant de verre AGC Glass Europe, quatrième industriel consommateur de gaz de Belgique, donne le bon exemple à cet égard.
 
Comptant 10 implantations et 3 000 collaborateurs en Belgique, AGC Glass Europe fabrique du verre plat depuis plus de 20 ans. Un processus dans lequel le gaz joue un rôle crucial. « Pour fondre les matières premières en verre, il faut une température de 1 600 degrés. Nos fours tournent 24 heures par jour, 365 jours par an. C'est pourquoi nous optons pour le gaz, un bon compromis entre l'environnement, le prix et l'accessibilité », explique Philippe Vantomme (AGC Glass Europe).
 
Moins consommer, davantage durabiliser
Il va de soi qu'un grand consommateur de gaz comme AGC Glass Europe peut faire une grande différence en adoptant certaines mesures. Le fabricant de verre remplace par exemple ses vieux fours par de nouveaux modèles écoénergétiques qui consomment 15 % d'énergie en moins. Certains d'entre eux fonctionnent même à l'oxygène plutôt qu'à l'air, ce qui aide également à limiter les émissions de CO2. « L'oxygène permet de réduire la consommation. La combustion est plus complète, ce qui diminue aussi automatiquement le dégagement de CO2. » L'entreprise voit également des possibilités avec le biométhane, l'énergie éolienne et l'énergie solaire. Philippe Vantomme : « Certains bâtiments sont équipés de panneaux photovoltaïques, nous avons plusieurs projets d'éoliennes et nous sommes actifs dans la production de biogaz. »
 
Vous désirez en savoir plus ? Regardez le reportage de Z-ENERGY sur Canal Z ici-dessous.