11.06.2019

Le gaz comme carburant alternatif pour le transport routier

Le secteur du transport est en recherche permanente de solutions afin de réduire l'empreinte écologique de ses activités.  Dans ce contexte, le GNL, le gaz naturel sous forme liquide, gagne du terrain comme carburant alternatif. De nombreux constructeurs ont investi dans de nouveaux moteurs GNL offrant les mêmes performances que les moteurs diesel. Deux technologies sont disponibles. « Dans l’une, nous utilisons une technologie moins sophistiquée avec le gaz comme mono carburant », explique Philippe Jacquemyns de Volvo Trucks. « Dans l’autre nous combinons le diesel et le GNL. Le conducteur ne peut ni voir ni sentir la différence, sauf lorsqu'il fait le plein. Et il émet beaucoup moins de CO2. »
 
Le carburant de transition idéal.
Mattheeuws Transport est un acteur du secteur qui croit fermement au potentiel du gaz pour le transport de marchandises. L'entreprise possède des filiales dans toute la Flandre et investit également dans ses propres stations-service GNL et CNG. « Pour nous, le gaz est un carburant de transition qui nous aide à passer des carburants fossiles à l'énergie verte » explique Eric Mattheeuws, le directeur général. « Nous constatons aujourd'hui que le GNL est un carburant alternatif qui présente également de l’intérêt sur le plan économique. »
 
Chez Volvo Trucks, on constate un intérêt croissant pour les camions GNL, mais une augmentation du nombre de stations-service pourrait encore accélérer les choses. « Le climat d'investissement est intéressant, avec des subventions en Flandre et en Wallonie », déclare Philippe Jacquemyns. « Par ailleurs, nous disposons déjà d'un nombre appréciable de stations-service. Toutefois, dans les entreprises de logistique, on fait le plein à son point de départ ou d’arrivée. C’est pourquoi il est important que la plupart des points logistiques puissent disposer d’une station-service GNL. Dès lors, il ne resterait plus aucun frein pour franchir le pas. Vous désirez en savoir plus ? Découvrez le reportage de Z-ENERGY sur Canal Z ici-dessous.